Il vous est peut-être déjà arrivé de vous retrouver dans un magasin de sport, devant le rayon camping, face à un choix interminable de matelas et sans savoir la différence entre l’un et l’autre. Un matelas à 10€ et un à 150€ : quelles sont les principales différences ? Pourquoi certains sont en plus épais et d’autres plus fins ? Quelle matière choisir ? Les questions se multiplient…

Avant d’entamer une explication quelconque des différents matelas, reprenons les bases et revoyons les deux fonctions principales de ce produit.

Comment bien choisir son matelas pour camper ?

Première fonction : le confort. En camping, il est fort possible de se retrouver sur un emplacement sans cailloux, trous, bosses, branches… le matelas servira donc à apporter une touche de confort pour que votre repos après une longue journée d’efforts soit le plus agréable possible.

Deuxième fonction : l’isolation thermique. Contrairement à ce que pense la majorité, il ne suffit pas d’avoir un bon sac de couchage pour être bien au chaud la nuit. Souvent, la partie du sac de couchage qui est sous notre corps isole peu de froid qui vient du sol car il y a très peu d’air emprisonnée. Il est donc indispensable d’avoir un matelas pour assurer une meilleure isolation thermique, surtout lorsque le camping se fait dans une zone plutôt froide.

Les critères de choix

Réfléchissez, avant tout, aux conditions dans quelles conditions le matelas sera utilisé. Ces conditions peuvent être climatiques, de fréquence, durée, type d’emplacement entre autres.

Souvent le critère d’isolation thermique a son poids dans le choix de certains campeurs. 3 types de matelas s’offrent à vous : le matelas 3 saisons et le matelas d’hiver. Comme son nom l’indique, le matelas d’hiver a une propriété isolante et chauffante plus importante que le matelas 3 saisons.

Il est important de trouver un bon compromis entre une bonne isolation thermique et un poids raisonnable. N’oubliez pas que la température du sol est peut-être différente de celle de l’air selon les conditions climatiques de la journée.

En termes de confort, même si le choix de l’emplacement de votre matelas fait la différence, il vaut mieux privilégier un matelas plus épais et de préférence, autogonflant. Il est important de pouvoir tester son matelas auparavant pour vérifier le confort de couchage et comparer ainsi les différents modèles. Attention, tout de même au poids du matelas ! Si vous faites de la randonnée avec votre sac à dos et que votre matelas est bien trop lourd, cela pourra rendre l’activité plus difficile et pénible.

Voyons ensemble les avantages et inconvénients de chaque matelas de camping.

Le matelas en mousse

Souvent peu coûteux, le matelas en mousse (contrairement à un gonflable) est increvable et donc plus durable. Pour les amateurs de randonnée, il est léger, rapide à installer et surtout un bon isolant. Evidemment, tout dépend du prix de celui-ci. Le moins cher le matelas, le plus gros le risque d’avoir des mauvaises surprises. Assurez-vous de choisir un produit avec une bonne qualité-prix.

Le matelas en mousse reste, tout de même, peu confortable et peut être parfois encombrant.

Le matelas autogonflant

Ce type de matelas est plus confortable, facile à installer (vu qu’il se gonfle tout seul à l’ouverture de la valve) et peu encombrant. Il est également bien isolé thermiquement parlant, mais peut être assez coûteux. Comme il se gonfle, ceci le rend plus sujette à des crevaisons et nécessite un stockage approprié pour conserver sa durée de vie.

Le matelas gonflable

Ces matelas sont confortables car souvent plus épais, peu encombrant vu qu’ils peuvent être dégonflés et rangés et souvent légers. Ils peuvent en revanche être lent à installer et demander un effort, c’est pour cela que nous avons développé le matelas de camping Roll & Relax qui répond à cette problématique grâce à un oreiller qui fait également office de gonfleur. Ce matelas est confortable et vraiment adapté au campeur qui a besoin de matériel pratique pour ses aventures.